LE SAVOIR-FAIRE

Le processus pour créer nos fédoras est passionnant.
Les artisans qui se chargent de manipuler les machines plus vieilles que nous, ont une maîtrise incroyable des matières, des températures…
Je me suis rendue à la chapellerie avec Claire derrière son objectif pour tenter de vous percer les secrets de ces produits que je suis si fière de vous proposer par la suite.

étape 1

le sourcing des matières

Au quotidien, même si je possède beaucoup de chapeaux, j’ai tendance à n’en porter que quelques-uns, toujours les mêmes : un beige, un gris, un noir. Alors j’ai tout de suite voulu partir sur ces coloris là pour vous offrir des fédoras que vous pourriez porter tous les jours, sans jamais vous en lasser.

Il me fallait un beige sable, un gris anthracite, et un noir profond. Et puis, il me fallait des modèles plus saisonniers, comme un joli fédora pour l’été, pour se protéger du soleil à la plage par exemple.
J’avais les couleurs en tête, il nous fallait désormais trouver les matières. Ceux en feutre seraient 100% laine, mais je voulais un feutre épais, qui se tienne parfaitement, sans avoir cet aspect cartonné qu’ont certains chapeaux.

Pour la paille, je voulais une matière souple et fine, noble, alors nous avons choisi le sisal tressé, naturel ou noir pour un rendu plus sophistiqué.
Le sisal est la matière qui demande le plus de travail. Notre atelier la reçoit sous forme de ruban, qu’ils doivent ensuite coudre de façon à former un cône de sisal, qui sera ensuite façonné pour être transformé en chapeau.

sourcing matières fédora
sourcing matières fédora
sourcing matières fédora
sourcing matières fédora
sourcing matières fédora

étape 2

le moulage

Une fois les cônes de matières prêts, on passe aux machines !
Pour réaliser la forme des fédoras FRINGE&FRANGE, il a fallu trouver le bon moule. Je voulais qu’ils ne soient pas trop bas, qu’ils aient les bords longs, et que la forme au dessus du crâne soit bien marquée. Une fois le moule trouvé, il faut le préparer !

Les chapeliers allument les machines (littéralement, avec du feu !) pour les faire chauffer. Une fois la bonne température du métal atteinte, on vient placer les cônes de matières, et on presse.

C’est un travail qui demande de la force, mais aussi de la précision. En le laissant trop longtemps, le chapeau peut brûler !

étape 2

le moulage

Une fois les cônes de matières prêts, on passe aux machines !
Pour réaliser la forme des fédoras FRINGE&FRANGE, il a fallu trouver le bon moule. Je voulais qu’ils ne soient pas trop bas, qu’ils aient les bords longs, et que la forme au dessus du crâne soit bien marquée. Une fois le moule trouvé, il faut le préparer !

Les chapeliers allument les machines (littéralement, avec du feu !) pour les faire chauffer. Une fois la bonne température du métal atteinte, on vient placer les cônes de matières, et on presse.

C’est un travail qui demande de la force, mais aussi de la précision. En le laissant trop longtemps, le chapeau peut brûler !

moulage chapeau
moulage chapeau
moulage chapeau
moulage chapeau
moulage chapeau
moulage chapeau

étape 3

les finitions

Place ensuite aux finitions. Il faut découper, à la main, chaque bords des chapeaux pour qu’ils soient à la longueur désirée.
Il faut ensuite coudre à l’intérieur du chapeau le ruban de réglage que nous plaçons de façon à ce que vous puissiez ajuster votre fédora à votre tour de tête. Place ensuite aux étiquettes.

Les bords sont enfin repassés pour être plats et réguliers.

La dernière étape n’a pas lieu à la chapellerie mais chez notre couturière, Julie : les rubans brodés ! Julie les fait tous, et nous les plaçons ensuite sur les chapeaux avant de vous les envoyer.

savoir faire chapeaux
savoir faire chapeaux
savoir faire chapeaux
savoir faire chapeaux
savoir faire chapeaux
savoir faire chapeaux
savoir faire chapeaux
savoir faire chapeaux
Découvrir

Nos collections

@fringeandfrange
                       
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
d
@fringeandfrange

Suivez mes aventures sur Instagram.

logo fringe and frange

Pour ne rien louper, suivez les aventures de Marion GRUBER et de la marque FRINGE&FRANGE sur Instagram !
@fringeandfrange
@fringeandfrangethebrand